Depuis les années 1970-80, les recherches portant sur la photographie se sont développées de manière exponentielle. Elles ont connu des pentes successives et parfois divergentes : sémiotiques, esthétiques, sociologiques, historiques… Elles ont aussi diversement accompagné les tendances de la reconnaissance institutionnelle ou commerciale du médium et ses transformations à l’ère du numérique.

 

En ligne et en accès libre, la revue Focales a aujourd’hui l’ambition de pallier  un manque : elle se veut accueillante à des approches théoriques ouvertes et variées, en lien avec les interrogations qui animent plus largement le champ des arts et sciences humaines. Polarisée sur la photographie, la revue souhaite néanmoins éviter de cloisonner à l’excès le champ d’étude, comme y invite la manière dont les technologies nouvelles associent, de nos jours, le mouvement et le son à la représentation visuelle. Focales sera un lieu d’échange, de diffusion et de production collective de savoirs, un espace destiné aux chercheurs, mais aussi aux photographes, aux artistes et aux amateurs.

 

Since the 1970’s and 80’s research regarding photography has developed exponentially. It has taken fluctuating and sometimes divergent paths: semiotic, aesthetic, sociological and historic… It has also accompanied in different ways the tendency towards an institutional or commercial recognition of the medium and the changes it has undergone in this digital era.


Freely available on-line, the review Focales is today aiming to fill a gap: it seeks to host open and varied theoretical approaches, relating to questions being posed more widely in the fields of art and human sciences. While focusing on photography, the review aims nevertheless to avoid being exclusively restricted to one field of study, in the manner that new technologies today combine movement and sound with visual representation. Focales will be a forum of exchange and of collective diffusion and production of knowledge, a space for researchers but also photographers, artists and enthusiasts.


>Dernier numéro en ligne    2 | 2018


Le recours à l'archive